Garde Nationale : La mort du gendarme à Sousse revêt un caractère criminel

Ajouté le 04/09/2017 à 08:47

Partager
Garde Nationale : La mort du gendarme à Sousse revêt un caractère criminel
Le porte-parole de la Garde nationale Khelifa Chibani a indiqué dimanche que la mort de l'agent de la Garde nationale à Sousse revêt un caractère criminel. Sa mort est intervenue après une dispute l'ayant opposé à deux jeunes hommes et une fille. Ces derniers sont impliqués dans sa mort, a-t-il confirmé.

Le porte-parole de la Garde nationale a déclaré à l'agence TAP que l'agent tué de la Garde nationale (25 ans) était en congé, ajoutant que les trois personnes interpellées par la brigade de la police judiciaire de Sousse ont reconnu l'avoir tué après une dispute.

L'agent de la Garde nationale a été retrouvé mort dimanche à l'aube dans sa voiture à Bab Bhar à Sousse. Il a été mortellement poignardé avec un objet tranchant, a indiqué une source sécuritaire au correspondant de l'agence TAP dans la région.

La dispute entre l'agent de la Garde nationale et les deux hommes avec qui se trouvait la jeune femme, a été filmée par une caméra de surveillance installée dans un magasin sur la corniche Boujaffar à Sousse. Une violente bagarre a éclaté; après quoi l'agent de la Garde nationale a été agressé avec un objet tranchant. 

Le parquet a placé les trois personnes impliquées dans ce meurtre en garde à vue et ouvert une information judiciaire pour homicide volontaire avec préméditation, ajoute la même source.

Jeudi 19 Octobre 2017