Qualité du produit touristique : Un nouveau label est lancé

Ajouté le 05/09/2017 à 19:32

Partager
Qualité du produit touristique : Un nouveau label est lancé
 Le ministère du Tourisme et de l’Artisanat a lancé, aujourd’hui, un nouveau label baptisé " Qualité Tourisme Tunisie ", marquant la clôture d’un projet de jumelage entre la Tunisie, la France et l’Autriche, visant la mise en place d’un dispositif de promotion de la qualité dans le secteur touristique. 
Fruit de deux ans de travail commun entre les équipes mises en place par les trois pays partenaires, ce nouveau label concerne cinq secteurs d’activité à savoir les agences de voyages, les hôtels et hôtels de charme, les chambres d’hôtes et gîtes ruraux, les restaurants touristiques et les lieux de visite ( musées, sites archéologiques...). 
La démarche d’obtention de ce label obéit à des critères et des engagements bien définis (qualité de l’accueil, disponibilité de l’information, qualité des prestations, facilitation de la découverte de la destination Tunisie, compétence et qualification du personnel, qualité de l’écoute). Laquelle démarche vise à fidéliser les clients, à gagner en visibilité sur les marchés, à pérenniser les entreprises et à garantir un diagnostic qualité par un accompagnement en amont et par un audit impartial et transparent. 
La ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Selma Elloumi Rekik a affirmé, à cette occasion, que le lancement de ce label s’inscrit dans le cadre de la stratégie de développement et de réforme du tourisme tunisien, ayant pour objectif l’instauration d’une véritable culture de la qualité. 
"La réussite de la mise en place de ce label qualité reste tributaire d’un dispositif de formation performant. A ce propos, la réforme déjà engagée a concerné, dans une première étape, la modernisation des écoles de formation pour aboutir à la création de l’Agence de formation dans les métiers de tourisme dont la mission principale sera la consolidation de l’interactivité entre la formation et la profession ", a-t-elle souligné.
Appelant les professionnels à adhérer massivement à ce label, la ministre a encore souligné que la réforme engagée a pour objectif d’impliquer les professionnels du secteur au niveau de la formation, de la programmation pédagogique et de la gestion même des organismes de formation.

Lire aussi

Jeudi 19 Octobre 2017